Ma pensée à l'instant T

Ma pensée du VIII.VII

Il me faudrait plus de temps pour affirmer que nous aimons nous regarder…

Lorsque la magie opère entre nos deux corps, les yeux ne sont pas en reste. Ils participent vivement à la montée d’une passion nouvelle.

Est-ce que les serials lovers et loveuses devineraient une complicité s’ils nous observaient lors de luxures rencontres ? D’ailleurs à ce sujet, comment interpréter sa franchise et ses confidences privées de dimanche dernier ?

C’est une aventure risquée qu’il me propose. Il me faudrait une preuve. Une garantie qu’il serait gérer l’événement sans nous perdre…

Texte définitif : VIII.VII.MMXXI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *