Poèmes

NO 1

Je ne rêve jamais de ces beaux yeux brun chocolat (14)

De sa voix de baryton et de sa courte barbe (14)

De ses lèvres tendres, de ses baisers musclés (12)

Ni de son parfum, puissant baume d’impudicité (14)

.

Son intelligence, son omniscience embrasent (14)

Mes élucubrations, mes utopies et mes clichés (14)

Son courage, sa force d’âme, chambardent (12)

Mes concepts, mes incroyances et mes folles idées (14)

.

Qui est-il pour me bousculer de la sorte ? (12)

Serait-il plus qu’un bel homme de chair et d’os ? (12)

.

Fuir, courir, parler peu pour maintenir la cadence (14)

Tuer, gracier et mourir pour nier l’attirance (14)

Texte définitif : XXIII.VI.MMXXI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *