Lettres épistolaires

Lettre anonyme n° 19

Cher XXX,
Si notre rencontre sur le parc de stationnement vous a ébranlé, sachez que je me reproche mon assaut et ma promptitude. J’ai agi sans finesse et sans prévenance. J’ai porté les premiers coups : un direct, un crochet, un uppercut, sans vous laisser le temps d’enfiler les gants et le protège-dents. Vos mouvements de tête encaissaient les chocs mais …

Continuer la lecture