Lettres épistolaires

Lettre anonyme n° 5

Ambiance d’écriture

Humeur :

Mon horoscope du jour : (je ne m’en soucie jamais. Je n’y crois pas une seule seconde. Mais faisons une exception). La journée promet d’être animée, voire un peu chaotique. Veillez, quoi qu’il arrive, à garder la discipline et la sagesse du roseau qui plie mais ne rompt pas. Vos émotions sont puissantes, vous devez les positiver !

Votre horoscope du jour : Cette journée fait la part belle à votre sensibilité la plus maternelle. Vous aurez envie de secourir, d’aider, de protéger, de rassurer autrui ! Veillez tout de même à ne pas en faire trop, qui veut faire l’ange fait la bête ! (Le héros dans toute sa splendeur ! hahaha)

XXX,

Nous voilà maintenant à pimenter nos correspondances soignées, d’apartés vaporeux. Faites attention ! Vous allez devenir accros à l’écriture. N’espérez pas une ordonnance pour guérir de ces maux. Il n’en existe pas.

Cela ne me réjouit pas de reculer d’une case, mais je m’interdis d’être autrement que fair-play devant votre décision. Si je vous semble pointilleuse et attentive aux détails, vous avez raison. J’essaie d’être consciencieuse lorsque je suis en situation de travail.

Faisons un point (mon côté pragmatique). Je suis dans la case 3 du jeu. Vous, vous semblez avoir gardé de la colle sur les semelles de vos chaussures de sécurité, puisque vous êtes toujours planté dans la case « Départ ».

Parce que je constate une petite obsession à vouloir me démasquer à travers des questions d’ordre personnelles ; parce que je suis une grande joueuse, je vous donne l’occasion de venir me retrouver et d’enregistrer une égalité dans le score. Veuillez noter ma générosité.

Saurez-vous deviner au plus juste, mon attitude devant cette situation extraordinaire ? Saurez-vous pointer quelques traits de mon caractère ?

Il y a quelques mois, je reçus un texto d’un inconnu. Il était 21h41.

Voici la copie de mon écran :

Alors ! D’après-vous, comment ai-je réagi devant de ce texto ? Ai-je répondu ? Et si oui, quel était le contenu de mon message ? J’en conviens, ce n’est pas simple. Mais tout se mérite. Non ?

Vous avancerez de trois cases si votre réponse est proche de la réalité. Sinon, vous serez directement dirigé en « prison ». Règle du jeu pour être libéré : relever un défi choisi par l’adversaire. Si le défi est jugé satisfaisant, le prisonnier retrouvera sa case initiale.

Vous allez avoir besoin d’encouragements pour réussir, je crois…. Allez-vous vous rapprocher d’un ami, d’une complice, pour vous souffler quelques hypothèses ?

Je note que mon choix, concernant Melba, ne vous convient pas. J’ai bien une autre idée, mais elle serait du même ordre de vos choix musicaux : loufoques, hilares et récréatifs. Je vais cogiter avant de vous part de mon choix définitif. Je ne souhaite pas vous décevoir une nouvelle fois.

Pas de date de rendu. Avez-vous un besoin immédiat de noter dans votre agenda, surchargé de notules, la fin de notre partenariat ?

Cher XXX, profitez bien de ces quelques jours de liberté avant de rejoindre votre cellule.

NOTA BENE : mon projet avance. Certes à pas de fourmis, mais j’écris, j’efface et écris de nouveau. Serez-vous content d’apprendre que Balthazar et Cory se sont enfin rencontrés. L’aventure a commencé.

Météo : le ciel est gris tout comme les murs de votre future geôle.

Texte définitif : II.XII.MMXX      

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *